Seconde (Programme 2010)

La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant : une planète habitée

L’histoire de la Terre s’inscrit dans celle de l’Univers. Le développement de la vie sur Terre est lié à des particularités de la planète. La vie émerge de la nature minérale. Les êtres vivants possèdent une organisation et un fonctionnement propres. Leurs formes montrent une diversité immense, variable dans le temps, au gré de l’évolution.

Les conditions de la vie : une particularité de la Terre ?

Connaissances
La Terre est une planète rocheuse du système solaire.Sa température moyenne permet l’existence d’eau liquide. L’atmosphère est épaisse et sa composition favorable à la vie.
Ces particularités sont liées à la taille de la Terre et à sa position dans le système solaire.
Ces conditions peuvent exister sur d’autres planètes qui possèderaient des caractéristiques voisines sans pour autant que la présence de vie y soit certaine.
Objectifs et mots clés. Système solaire, étoile, planète, gazeuse, planète rocheuse, astéroïde, comète.

Capacités et attitudes
Recenser, extraire et organiser des informations pour :
– comparer les différents objets du système solaire et dégager les singularités de la Terre ;
– relier les particularités de la planète Terre à sa masse et sa distance au Soleil et définir une zone d’habitabilité autour des étoiles.

Types d’objets géologiques recherchés
Planétarium, Météorite

Ressources locales
Planétarium de Strasbourg et Planétarium mobile
Musée de minéralogie de l’EOST – météorite d’Ensisheim


Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol, eau

L’Homme a besoin de matière et d’énergie. La croissance démographique place l’humanité face à un enjeu majeur :
trouver et exploiter des ressources (énergie, eau, sol) tout en gérant le patrimoine naturel.

Le soleil : une source d’énergie essentielle

Connaissances
La présence de restes organiques dans les combustibles fossiles montre qu’ils sont issus d’une biomasse.
Dans des environnements de haute productivité, une faible proportion de la matière organique échappe à l’action des décomposeurs puis se transforme en combustible fossile au cours de son enfouissement. La répartition des gisements de combustibles fossiles montre que transformation et conservation de la matière organique se déroulent dans des circonstances géologiques bien particulières. La connaissance de ces mécanismes permet de découvrir les gisements et de les exploiter par des méthodes adaptées. Cette exploitation a des implications économiques et environnementales.

Capacités et attitudes
Repérer dans la composition et les conditions de gisement les indices d’une origine biologique d’un exemple de combustible fossile.
Manipuler, modéliser, extraire et exploiter des informations, si possible sur le terrain et/ou modéliser pour comprendre les caractéristiques d’un gisement de combustible fossile (structure, formation, découverte, exploitation).

Types d’objets géologiques recherchés
Restes organiques fossiles : houille, charbon, pétrôle

Ressources locales
Sites et musée du pétrôle de Pechelbronn

L’eau et le sol : un patrimoine durable ?

Connaissances

Un sol résulte d’une longue interaction entre les roches et la biosphère, conditionnée par la présence d’eau et la température. Le sol est lent à se former, inégalement réparti à la surface de la planète, facilement dégradé et souvent détourné de sa fonction biologique. Sa gestion est un enjeu majeur pour l’humanité.
Objectifs et mots clés. On étudie un exemple, dans l’objectif de comprendre ce qu’est un sol et qu’il résulte d’une lente formation ; altération, hydrolyse, roche mère, humus, horizon.

Capacités et attitudes
Recenser, extraire et organiser des informations, si possible sur le terrain, pour :
– comprendre la formation d’un exemple de sol ;
– relier végétation, climat, nature de la roche mère et nature d’un exemple de sol.
Comprendre la responsabilité humaine en matière d’environnement.

Types d’objets géologiques recherchés
Sol (observable en coupe)

Ressources locales
Sentier pédologique de Osenbach