Letzenberg : Fiche élève

Activités proposées sur le terrain pour des élèves de cinquième

Arrêt n°1

– Observation des strates. Distinction de roches de natures différentes (calcaires, conglomérats et marnes)

  • Comment expliquer l’organisation en couches des roches ?
  • Comment savoir quand se sont déposées ces couches ?

 

Arrêt n°2

– Observation des croûtes de stromatolithes sur les galets.

– Observation de photos de formations de stromatolithes actuelles (shark bay en Australie, lacs africains = vrais équivalents actuels, ou lac de Yellowstone [voir article http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/stromatolithes.xml])

– Recherche de fossiles dans les marnes ou donner une planche de fossiles lacustres (par exemple Mytilus faujasi).

  • Dans quel milieu se sont formées ces roches ?
  • Implicitement, quel principe utilise-t-on pour répondre à cette
    question ?

– Observation des galets impressionnés

  • Comment peut-on expliquer les traces observées sur les galets ?

 

Arrêt n°3

– Observation de l’hétérométrie, des galets imbriqués, et de l’usure des galets

  • Comment expliquer la différence de taille et de forme des galets ?
  • Dans quel environnement ont pu se faire ces dépôts ?

– Montrer comment les galets imbriqués indiquent le sens du courant.

  • Dessiner les galets imbriqués.
  • Indiquer sur le dessin le sens du courant.

 

Arrêt n°5

 

– Observer les différents types de galets dans le conglomérat.

  • Comment expliquer que des galets de natures différentes se retrouvent dans la même roche ?

 

Arrêt n°6

L’action de l’Homme, dans son environnement géologique, influe sur l’évolution des paysages. Observer, recenser, et organiser des
informations relatives au risque d’accidents naturels (glissements de terrain, inondations, effondrements, éboulements…)

– Observer le tracé de l’Homme dans le paysage pour créer un chemin et implanter des vignes.

  • Quelles vont être les conséquences futures de cette action de l’Homme sur le paysage ?

 

Arrêt n°7

Mettre en oeuvre un raisonnement pour décrire les conditions et le milieu de dépôt d’un sédiment ancien.

– Observer le bloc et la déformation des marnes.

  • Réaliser un croquis légendé.
  • Comment expliquer la déformation des marnes sous le bloc ?

 

Arrêt n°8

– Observer le granoclassement

L’Homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.

– Observer les vignes en terrasses.

  • Comment l’Homme influence-t-il l’évolution du paysage ?

Eléments de réponse aux questions proposées

Arrêt n°1

  • On observe deux types de strates : les strates claires de conglomérats calcaires (jaunes) et les strates plus foncées
    (grises/rouges) : les marnes.
  • L’organisation en couches s’explique par le dépôt de sédiments en bordure du rift (conglomérat côtier) et dans le lac (marnes, correspondant à la boue du lac).
  • Pour dater ces roches sédimentaires on pourrait s’intéresser à leur contenu fossilifère.

 

Arrêt n°2

  • Les fossiles sont observables dans les marnes. Ce sont des fossiles d’eau douce. Ces sédiments se sont donc déposés dans un milieu lacustre. (Pour les fossiles voir la planche dans la fiche élève (document2) du site du Strangenberg).
  • En comparant les conditions de formations de roches actuelles pour comprendre les conditions de formation de roches anciennes on utilise le principe de l’actualisme.
  • Les traces observés sur les galets impressionnés sont l’empreinte laissée par la charge des blocs de roches empilés les uns sur les autres longtemps après le dépôt.

 

Arrêt n°3

On observe une hétérométrie dans la taille et la forme des galets : on observe de grosses pierres anguleuses et des galets ronds. Cela met en évidence un dépôt en masse, rapide et puissant donc en bord de fossé.
L’histoire de ces roches n’est pas la même: les galets ronds ont subi une longue érosion et donc un long transport; les gros blocs anguleux sont des blocs tombés des falaises qui bordaient le fossé rhénan. Pour le sens du courant voir annotations sur la photo.

Arrêt n°5

Les différents galets présents (voir les différents types dans la fiche professeur) qui sont issus de l’érosion de reliefs (Trias et Jurassique), ont été transportés puis déposés dans le fossé rhénan.

Arrêt n°6

L’Homme a modifié la montagne, a enlevé la végétation mettant la roche à nu, a tracé un chemin. Les risques d’érosion (et donc de glissement  de terrain) peuvent être accrus dans ce cas.

Arrêt n° 7

La déformation des strates de marnes est due au dépôt rapide des galets sur les argiles marneuses lacustres.

Arrêt n°8

L’Homme a fortement modifié le paysage en réalisant des cultures de vignes en terrasses. Ce type d’aménagement va faciliter les cultures et limiter l’érosion.