Déterminer approximativement la hauteur d’un affleurement

Sur un terrain plat, comment déterminer

approximativement la hauteur d’un affleurement ?

On utilise la propriété de Thalès, en faisant apparaître les triangles adéquats, pour calculer la hauteur de l’affleurement (voir schéma)

1. On mesure la distance D à laquelle on choisit de se placer (c’est la distance qui sépare l’œil et la surface verticale de l’affleurement).

2. On place un objet (par exemple un crayon), bien verticalement, à la hauteur de l’œil de façon à ce que son extrémité haute masque tout juste l’affleurement.

3. Le binôme vérifie le placement du bras à hauteur de l’œil et mesure :

  • d : distance entre l’œil et l’objet (en cm)
  • h : hauteur de l’objet masquant tout juste l’affleurement (en cm)
  • H2 : distance séparant la base de l’objet, du sol (en cm)

4. On calcule la hauteur H1 grâce à la propriété de Thalès (à condition que h et H1 soient parallèles) :

d/D = h/H1 et donc H1 = h x D/d

5. La hauteur totale de l’affleurement H, est la somme de la distance séparant l’œil du sol H2 et H1 :

H = H1 + H2

Schéma explicatif

Schéma explicatif

Matériel nécessaire :
Un décamètre pour mesurer D.
Un mètre déroulant de 2 mètres pour déterminer H2, h et d.
Un crayon (ou une baguette de 15 à 20 cm).
Une calculatrice.

Remarque :
Si on emporte sur le terrain un bâton rigide de 2 mètres de longueur, le résultat sera bien plus précis, car il permettra de stabiliser le bras et de mesurer beaucoup plus précisément H2 et h (un mètre pliant de maçon à la place d’un mètre déroulant peut être un bon compromis entre encombrement et recherche de précision dans la mesure).
Une solution encore plus simple consiste à placer les yeux au niveau du sol, mais dans ce cas, il ne faut pas craindre de se salir !