Le sentier pédologique d’Osenbach

Osenbach se distingue par la diversité et la complexité de ses sols liée à la variété du substrat géologique (granite, calcaire, grès, formation de pentes, alluvions…) et du couvert végétal (forêts, prairies, vignes, champs…). Le sentier pédologique propose un parcours de 5,5 km, afin d’initier le promeneur à la science du sol et il faut compter environ 3 h pour une visite simple (grand public) et une journée entière pour une visite professionnelle (agriculteurs, élèves de lycées agricoles, étudiants, naturalistes…).

Panneau depart

Panneau au départ du sentier pédologique

Le sentier propose en 42 panneaux explicatifs très complets une découverte des différents types de sols, des enjeux et des problématiques qui s’y rattachent (physique, chimie, fertilité, occupation, etc.) en s’appuyant notamment sur la diversité du terrain local. Le concepteur du sentier, Dominique Schwartz, est professeur de géographie physique à l’Université de Strasbourg, agronome de formation et spécialiste de pédologie.

 

Panneau depart verso

Panneau au départ - verso présentant l'ensemble des panneaux du sentier

Ce sentier, sans équivalent en France, permet l’observation directe de 13 sols différents sous forme de monolithes. Huit d’entre eux sont les sols que l’on trouve sur le tracé, les 5 autres caractérisent des secteurs emblématiques de l’Alsace. Ces monolithes sont complétés par toute une série de posters présentant les fondamentaux de la pédologie. La réalisation de ce projet a été primée par le comité national français de l’UNESCO en 2008. Le label “Année Planète Terre” distingue un projet inscrit dans le domaine de l’enseignement, du développement durable et du patrimoine écologique. Il s’adresse à un public très large ; les étudiants y trouveront un outil de travail novateur tandis que les habitants de la vallée et les touristes y verront l’opportunité de s’initier ou d’approfondir leurs connaissances sur la science des sols, tout en étant sensibilisés à un aspect particulier et peu connu de l’environnement.

Panneau 4 formation des sols

Panneau 4 présentant la formation des sols

La pédologie est la science du sol, elle se préoccupe ainsi de l’étude de leur formation, de l’origine de leurs constituants, de leurs propriétés, de leur dynamique et de leurs utilisations. Les pédologues définissent le sol comme étant “la formation naturelle de surface, à structure meuble et d’épaisseur variable, résultant de la transformation de la roche mère sous-jacente sous l’influence de divers processus, physiques, chimiques et biologiques, au contact de l’atmosphère et des êtres vivants”. Sur une coupe verticale, on observe en effet que le sol est constitué de plusieurs unités différentes (les horizons) superposées, qui se différencient par de nombreux critères : épaisseur, couleur, teneurs en sables, limons et argile, composition chimique, colonisation par les racines, etc. L’étude du sol passe par celle des horizons.

Le sol est un milieu en équilibre, résultant souvent de plusieurs milliers d’années d’évolution et d’interactions complexes entre les espèces vivantes et espèces minérales. A l’inverse, il peut être dégradé, ou détruit par l’érosion en un temps très court : quelques années, quelques heures parfois. C’est donc un milieu fragile, que chacun se doit de préserver car il est essentiel au fonctionnement des écosystèmes et  aux besoins vitaux de l’homme ; c’est entre autre le support des cultures, une réserve en minéraux et en eau, un fabuleux système de recyclage et d’épuration, qui doit être considéré comme une ressource non renouvelable.

 

Suite au Stage PAF SVT “10A0150448 Les sols : formation; roche mère, végétation, climat, gestion par l’homme”, que vous avez peut-être suivi en  date du 18 ou du 24 mars 2011, vous trouverez les ressources inhérentes à cette formation sur ce lien.

Merci à M. Dominique Schwartz pour la mise à disposition en ligne de ses ressources.